Les artistes

Edgar DEGAS

Qui était Edgar DEGAS ?

Né le 19 juillet 1834, à Paris. Mort le 26 septembre 1917 à Paris. XIXe-XXe siècles. Français. Peintre d’histoire, de scènes de genre, sujets de sport, figures, nus, portraits, intérieurs, pastelliste, sculpteur, graveur, dessinateur. 

 » Membre majeur du mouvement impressionniste, il est particulièrement connu pour ses œuvres représentant les ballerines de l’opéra de Paris. Il grandit dans un milieu bourgeois et cultivé. En 1855, passionné de dessin et admirateur des grands maîtres classiques, il s’inscrit aux Beaux-Arts de Paris. Il voyage beaucoup, notamment en Italie afin de trouver l’inspiration devant les œuvres de grands maîtres. Influencé par Ingres et Delacroix, il expérimente tous les styles. 

Peu à peu, il trouve sa voie, crée un nouveau genre et commence à se faire connaître à travers sa peinture. En 1874, avec des peintres comme Monet, Cézanne ou Renoir, il organise la première exposition des impressionnistes. Edgar Degas y présente des peintures de danseuses. Les ballerines deviendront son sujet de prédilection jusqu’à sa mort. Au repos ou pendant l’exercice, il les observe et les dessine inlassablement sous tous les angles. Contrairement aux autres peintres impressionnistes, il se refuse à peindre en extérieur. Il réalise des scènes d’intérieur, mais innove sur le plan formel et technique comme dans L’Absinthe, une de ses œuvres majeures. Il recherche des effets de lumière et de couleurs. 

À la fin de l’année 1880, Edgar Degas se tourne un temps vers la sculpture. Il réalise notamment La Petite Danseuse de quatorze ans. Parallèlement, le peintre est confronté à des problèmes oculaires qui ne cesseront de s’aggraver et le priveront progressivement de son art. Edgar Degas qui meurt le 27 septembre 1917 atteint la postérité à titre posthume. Bien qu’il se définisse lui-même comme un réaliste et un indépendant, il est aujourd’hui considéré comme un acteur essentiel du mouvement impressionniste aux côtés d’Édouard Manet, son grand ami.

Les peintures d’Edgar Degas

Durant sa formation, Edgar Degas effectue plusieurs voyages, notamment en Italie où il s’inspire de l’art de grands maîtres classiques. Là-bas, il peint les portraits de toute sa famille et notamment son premier chef-d’oeuvre : La famille Belleli (1858-1867). Les tensions familiales visibles dans le tableau montrent déjà la maîtrise d’Edgar Degas, et son intérêt pour la psychologique de ses personnages. 

Au début des années 1860, le peintre s’essaye à la peinture historique (Sémiramis construisant Babylone, 1861, Scènes de guerre au Moyen Âge, 1865), mais il s’en détourne vite pour peindre des sujets inspirés de la vie contemporaine. 

Ses thèmes de prédilection sont les courses de chevaux (Chevaux de course devant les tribunes, 1866–1868, Avant la course, 1884), les portraits (Portrait de jeune femme, 1867), et le monde du spectacle (L’Orchestre de l’Opéra, 1868-1869). 

Edgar Degas peint également des scènes de la vie quotidienne avec réalisme, comme le démontre son tableau Les Repasseuses peint vers 1884. Toutefois, la principale source d’inspiration de l’artiste est sans conteste les danseuses de l’Opéra. Il les représentera dans un grand nombres d’œuvres, tout au long de sa carrière.

Edgar Degas et les danseuses de l’Opéra

À partir des années 1870, Edgar Degas s’intéresse au monde de l’Opéra et de la danse. Fasciné par les danseuses, il s’introduit dans les coulisses de l’Opéra de Paris et observe aussi bien leurs entraînements en coulisses que leurs représentations sur scène. Vers 1876, il peint L’Étoile, suivie de Danseuses sur la scène et Danseuses bleues en 1889 et 1890. Le ballet représente alors pour le peintre un sujet idéal pour l’étude du mouvement. L’univers de la danse est également pour Degas, un lieu d’observation privilégié des rapports humains. 

Entre 1873 et 1876, il réalise La Classe de danse et capte avec réalisme, les coulisses d’un univers dur et exigeant. Épuisées, les élèves se plient à l’exercice sous l’œil vigilant du professeur de ballet. Lors de l’exposition impressionniste de 1881, Edgar Degas présente l’une de ses sculptures. Appelée Petite danseuse de quatorze ans, cette dernière suscite la polémique. Le naturalisme de la statue choque les critiques, mais démontre la volonté de l’artiste de saisir la réalité de son temps sans l’enjoliver.

« L’Absinthe » d’Edgar Degas

À la différence des autres impressionnistes qui préfèrent peindre des scènes en extérieur, Edgar Degas aime peindre des lieux clos. Entre 1875 et 1876, il compose L’Absinthe, un tableau représentant une scène de café. S’inspirant des estampes japonaises, Edgar Degas opte pour un cadrage décentré, d’une grande originalité. Une femme au regard triste, est assise devant son verre au côté d’un homme. Les deux personnages côte à côte, frappent par la solitude extrême qu’ils expriment. Cette peinture de mœurs de la vie parisienne évoque avec réalisme, le problème de l’alcoolisme. Exposée pour la première fois à Londres, l’œuvre suscite d’ailleurs un scandale immédiat. Pourtant d’autres artistes de l’époque comme le naturaliste Émile Zola, évoqueront le problème de l’alcoolisme dans leur oeuvre.  »

(source : linternaute.fr)

Achète toute oeuvre de l'artiste Edgar DEGAS

Nous réalisons une expertise et une estimation gratuite, sans engagement
Déplacement dans toute la france