APRÈS LE 11 MAI 2020 JE RESTE À VOTRE DISPOSITION EN RESPECTANT LES GESTES BARRIÈRES.

« Soyons forts et unis »

Eugène Antoine AIZELIN

Né le 10 juillet 1821 à Paris. Mort en 1902. XIX° siècle. Français.Aizelin Eugène
Sculpteur de statues, groupes.

Il fut élève de Ramey et de Dumont à l'école des Beaux-Arts et débuta au Salon en 1852 par une Sapho, plâtre qu'il exposa en bronze l'année suivante. On cite parmi ses oeuvres principales : Nissya au bain (troisième médaille, Salon de1859), même sujet en marbre (deuxième médaille, Salon de 1861), Psyché, 1863 (Musée de Quimper), L'Enfant et le Sablier, 1864, Une Suppliante, 1865 (Musée de Montpellier), Orphée descendant aux enfers, 1870 (Musée de Reims), Une veuve, 1872, L'Idylle (Cour du Louvre), Ophélia, La Sortie de l'église, 1875, Amazone vaincue, 1876, Pandore, La Pastorale, 1876, Mignon, 1883, Marguerite, 1884, Agar et Ismael, 1888 (Musée du Luxembourg), Judith (Musée du Luxembourg), Saint Grégoire et Saint Cyrille (Trinité), Sainte Geneviève et un évèque (Saint-Roch), Un archer, Bailly et Madame de Sévigné (Hôtel de Ville). Il obtint une deuxième médaille en 1878, une médaille d'or en 1889. Aizelin était officier de la Légion d'honneur.

Christophe Lachaux antiquaire
Achète toute oeuvre de l'artiste Eugène Antoine AIZELIN.


Image JPG, au moins 200x200px, max. 5Mo

Cliquez ou glissez-déposez des fichiers ici

pour ajouter des images à votre message